Autre nom : glycinémie avec cétose, déficit en propionyl-CoA carboxylase
Qu'est-ce que l'acidémie méthylmalonique ?
L'acidémie méthylmalonique est causée par un déficit héréditaire de l'enzyme methylmalonyl-CoA mutase. Cette enzyme intervient dans le métabolisme de l'isoleucine, la valine, la thréonine et la méthionine, des acides aminés que l'on retrouve dans les protéines de l'alimentation. Or, en l'absence de l'enzyme, la chaîne de transformation est rompue, de sorte que s'accumule l'acide méthylmalonique. L'acide méthylmalonique se retrouve donc en quantité toxique dans l'organisme et peut affecter le système nerveux. Il est à noter cependant que le déficit enzymatique n'est pas toujours responsable de l'acidémie méthylmalonique puisque certaines maladies, de même que la déficience diabétique en vitamine B12, peuvent être responsables de la présence d'acide méthylmalonique dans l'urine..

Quels sont les symptômes de la maladie ?
La maladie se révèle le plus souvent dans les premiers jours de vie par un coma acidocétosique avec augmentation du taux d'ammoniac dans le sang et des convulsions. On observe également une réduction du taux de plaquettes sanguines et de globules blancs. Parfois, les premiers signes se manifestent plus tard par des accès récurrents de coma ou une perte du tonus musculaire, des troubles digestifs et un retard de développement mental. Outre les périodes de décompensation, les complications principales sont les atteintes du système nerveux.

Existe-t-il des traitements de l'acidémie méthylmalonique ?
Il n'existe pas de traitement curatif. La prise en charge de la maladie consiste en un régime strict hypoprotéiné supplémenté de carnitine ou de vitamine B12 selon la forme d'acidémie méthylmalonique.

© 2015 Les enfants du jardin. Tous droits réservés

| Faire un don | Contact